LaPlacePro66 > Informations pratiques > Charte Alternance

charte alternance

Le développement de l’alternance est aujourd’hui fondamental en matière d’insertion professionnelle des jeunes. En effet, le contrat en alternance permet la mise en oeuvre de connaissances théoriques dans un cadre professionnel et donne au bénéficiaire une expérience du monde de l’entreprise et de ses métiers.
Dans cette perspective, il est important de rappeler que l’alternance a une finalité pédagogique, ce qui signifie qu’il ne peut y avoir de contrat en alternance hors parcours pédagogique.
La présente charte, rédigée par l’Union Pour les Entreprises des Bouches du Rhône (UPE13), a pour objectif de rappeler les règles éthiques devant être observées par les acteurs de l’alternance, à savoir les bénéficiaires, les entreprises et les établissements de formation.

      Pour les bénéficiaires : c’est une formation pratique professionnelle en entreprise.
      Pour les tuteurs : c’est accompagner, encadrer et transmettre un savoir-faire et éventuellement  établir un lien transgénérationnel.
      Pour les employeurs : c’est une vraie démarche en termes de politique RH, c’est investir dans l’avenir et c’est faciliter le recrutement, l’insertion et l’intégration des bénéficiaires.
      Pour les établissements de formations : c’est pour les établissements de formations (CFA, Lycée, Université, école, organisme de formation…) dispenser une formation théorique, suivre et accompagner les bénéficiaires en relation avec l’entreprise. 

ENGAGEMENTS DES ACTEURS DE L’ALTERNANCE
>> Le bénéficiaire vis-à-vis de l'entreprise
Le bénéficiaire s'engage à :
-    remplir sa fonction et être disponible pour les missions qui lui sont confiées ;
-    respecter la discipline, les règles de l'entreprise ainsi que ses codes et sa culture ;
-    respecter les exigences de confidentialité fixées par l'entreprise ;
-    rédiger, lorsqu'il est exigé, le rapport ou le mémoire dans les délais prévus ;
-    ce document devra être présenté aux responsables de l'entreprise avant d'être soutenu (si le contenu le nécessite, le mémoire pourra, à la demande de l'entreprise, rester confidentiel) ;
-    suivre la formation théorique avec assiduité, respecter les horaires et faire preuve de l’engagement   personnel nécessaire à l’acquisition des connaissances dispensées en entreprise et en établissement de formation ;
-    faire preuve d’engagement, de disponibilité et de curiosité nécessaires à l’acquisition des compétences prévues au programme de la formation ;
-    respecter l’ensemble des règles en vigueur dans l’entreprise ;
-    faire preuve d’initiative et de responsabilité dans le respect des directives qui lui sont indiquées par le tuteur.

>> L'entreprise vis-à-vis du bénéficiaire
L'entreprise s'engage à :
-    proposer un emploi s'inscrivant dans le projet pédagogique défini par l'établissement d'enseignement ;
-    accueillir le bénéficiaire et lui donner les moyens de réussir sa formation ;
-    désigner un tuteur ou une équipe tutorale dont la tâche sera de guider et conseiller l'étudiant ;
-    l'informer sur les règles, les codes et la culture de l'entreprise ;
-    favoriser son intégration au sein de l'entreprise et l'accès aux informations nécessaires ;
-    l'aider dans l'acquisition des compétences nécessaires ;
-    assurer un suivi régulier de son travail et de sa formation ;
-    évaluer la qualité du travail effectué ;
-    le conseiller sur son projet professionnel ;
-    de s’assurer que le bénéficiaire suit la formation et se présente à l’examen ;-    respecter la réglementation du travail.

>> L'établissement de formation vis-à-vis du bénéficiaire
L’établissement s’engage à :
-    définir les objectifs de la formation et s'assurer que le contrat proposé y répond ;
-    accompagner le bénéficiaire dans sa recherche d’une entreprise d’accueil ;
-    préparer le bénéficiaire au recrutement ;
-    assurer le suivi du bénéficiaire pendant la durée de son contrat, en lui affectant un formateur qui veillera au bon déroulement du stage ;
-    mettre à la disposition de ce dernier les outils nécessaires à l'appréciation de la qualité de la formation par du bénéficiaire ;
-    pour les formations supérieures qui l'exigent, guider et conseiller le bénéficiaire dans la réalisation éventuelle de son mémoire et organiser la soutenance en permettant à un représentant de l'entreprise d'y participer.
L'entreprise et l'établissement de formation
L'entreprise et l'établissement de formation veillent à échanger les informations nécessaires avant, pendant et après le contrat.
Ils respectent par ailleurs leurs règles respectives de confidentialité et de déontologie.
  
>> Le bénéficiaire vis-à-vis des établissements de formation
L'étudiant s'engage à fournir l'appréciation de la qualité de sa formation au sein de l’entreprise à son établissement de formation.